7, avenue Pablo‑Picasso
92022 Nanterre
+33 (0)1 46 14 70 00
Colloque international - Nanterre-Amandiers

Répétitions de Oreste à Mossoul de Milo Rau. Photo : Stefan Blaske

7 avenue Pablo‑Picasso
Nanterre, FR 92022

Colloque international

Théâtre et guerre

Réponses théâtrales aux conflits contemporains

13 — 14 December 2019
Location
Salle transformable
Entrée libre

Théâtre et guerre : réponses théâtrales aux conflits contemporains
Entre représentation et intervention

Le colloque interroge les relations du théâtre à la guerre aujourd’hui, en des temps où les guerres sont de plus en plus difficiles à appréhender : les enjeux économiques et géopolitiques sont complexes, à l’image des interrelations planétaires. A la multiplication des foyers de conflit terroristes, économiques, civils et climatiques, ainsi que des migrations qui en découlent, s’ajoutent la rapidité et la surabondance du flux médiatique qui relate sans cesse informations, images, témoignages. Le public plus ou moins mondialisé selon les conflits est ainsi toujours impliqué par le biais des médias, voire co-responsable.

Il importe d’étudier quelles réponses les femmes et les hommes de théâtre apportent à ces défis de représentation. Est-il possible d’échapper à une position partisane ? au pathos ? ou à l’inverse de s’en remettre à des causalités objectives ? Certains s’appuient sur l’histoire ou sur des pièces passées pour sonder les particularités d’un conflit actuel et en retracer les origines, d’autres abandonnent toute posture frontale et s’immergent dans les zones de guerre, d’autres encore tentent de relayer des témoignages ou, au contraire, de se tenir à distance pour déconstruire les narrations diffusées par les médias.

Le colloque tentera de revenir sur l’écheveau des questions que pose le traitement de la guerre, à défaut de les démêler. D’une part, il analysera les partis pris pour lesquels les artistes ont opté, les stratégies adoptées, leurs raisons et leurs intentions ; d’autre part il interrogera les rouages de production et diffusion des créations ainsi que la position des spectateurs. Il s’appuiera enfin sur les témoignages d’artistes de théâtre, de photographes et de professionnels de l’institution partenaire du colloque, Nanterre-Amandiers, dont les points de vue seront ainsi mis en écho.

******
PROGRAMME DU 13 DÉC.

9h : Accueil des participant.es

9h30 : Introduction aux travaux par Eliane Beaufils et Erica Magris

9h45 : Du mythe à l’actualité : ré-écritures et mises en scène
Modération : Tiphaine Karsenti

Hélène Beauchamp (Université de Toulouse Le Mirail)
La guerre en cours est-elle représentable? Réflexions sur les limites éthiques et politiques du théâtre de guerre

Estelle Baudou (APGRD -Université d’Oxford / MSCA Fellowship)
Actualité de la guerre de Troie. Hecuba de Marina Carr à la Royal Shakespeare Company (2015) et au Dublin Theatre Festival (2019)

Pauline Donizeau (Université Paris Ouest Nanterre)
La tragédie de l’Irak en guerre sur les scènes européennes : les Orestie de Célie Pauthe et Haythem Abderazzak (2018) et de Milo Rau (2019)

11h30 : Repenser le conflit : dispositifs d’écriture et de représentation
Modération : Erica Magris

Laurianne Perzo (Laboratoire Textes et Cultures – Université d’Arras)
Dramaturgies du conflit : modalités esthétiques de la transmission des guerres contemporaines au jeune public, à la scène et dans les textes

Emmanuelle Thiebot (Université de Caen Normandie)
L’enfance comme moteur d’écritures théâtrales du conflit israélo-palestinien : susciter l’indignation du public et une pensée politique ?

Marion Coste (Sorbonne Université)
« Verbatim theatre does what journalism fails to do » : mises en scène de l’histoire immédiate durant la guerre en Irak

13h : Pause déjeuner

14h15 : Keynote
Béatrice Picon-Vallin (THALIM-CNRS)
Force et faiblesses de l’art face aux violences des conflits contemporains

15h15 : Rencontre avec Lina Saneh (auteure, metteure en scène, performeuse)
Animée par Eliane Beaufils et Erica Magris

16h30 : L’image, son pouvoir et ses dangers
Modération : Eliane Beaufils

Anne A-R (photographe)
I AM WITH THEM : comment photographier l’exil et changer de regard. Comment entendre la personne et adapter son geste photographique à cette parole.

Martina Bacigalupo (photographe)
Retrouver l’être humain derrière le « migrant » : The Reverie Project entre « droit à l’opacité » et vulnérabilité partagée

17h30 : Rencontre avec Stefan Bläske (dramaturge, NTGent)
Animée par Eliane Beaufils et Erica Magris

Fin des travaux 18h30

*****
PROGRAMME DU 14 DÉC.

10h : Théâtre et résilience : donner une forme aux traumatismes
Modération : Hélène Beauchamp

Nathalie Cau (EUR ArTeC – Paris Ouest Nanterre
« Vous ne pouvez plus espérer jamais arriver à faire que nous soyons à la fois à votre place et dans notre peau » (L’espèce humaine, Robert Antelme) : théâtre après la catastrophe et surgissement du politique

Giulia Filacanapa (Université Paris 8)
Theatre Hotel Courage de Katrien van Beurden : le masque comme outil de partage du vécu

Samir Reyad-Mamdoh (Université Paris 8)
Une expérience de « reconstruction individuelle et collective » à la suite de traumatismes liés au contexte de guerre au Moyen-Orient

11h45 : Artistes et institutions en zones de conflit
Modération : Camille Louis

Alexandra Beraldin (École EAC – Université Paris 8)
High Anxiety. Les drones à l’horizon

Carolina Martinez (Universidat de Girona)
Expériences théâtrales autour de la diaspora syrienne : le projet The Caravan. The World Is Listening 

Astrid Chabrat-Kajdan (Université Lyon 2)
Les partenariats de théâtre entre l’Europe et la Palestine : étude d’une conjoncture ambivalente

13h15 Pause déjeuner

14h15 : Du représenté au vécu, de la scène à la salle, comment se travaille l’expérience du conflit au théâtre Nanterre-Amandiers ?
Intervention croisée entre Camille louis (philosophe et dramaturge associée au théâtre) et Carole Zacharewicz (chargée des relations avec les publics)

14h45 : Rencontre avec Alexandra Badea (auteure et metteure en scène)
Animée par Eliane Beaufils et Erica Magris

16h : Construire la position du spectateur entre implication et déstabilisation
Modération : Alix De Morant

Claudio Pirisino (Université Paris 3)
« Années 1930. Ou peut-être aujourd’hui». Passé colonial et immigration dans la dramaturgie d’Elvira Frosini et Daniele Timpano

Leon Gabriel (Ruhr-Universität Bochum)
Unsettling Affections. Walid Raad’s Les Louvres and/or Kicking the Dead and the Entanglement of Art and Conflict

Tomaž Toporišič (Université de Ljubljana, Académie de Théâtre)
La confrontation aux guerres dans le théâtre de Oliver Frljić

17h30 : Rencontre avec Judith Depaule (auteure, metteure en scène et directrice de l’atelier des artistes en exil)
Animée par Eliane Beaufils et Erica Magris

18h30 : Clôture des travaux

18h45 : Pot de conclusion