The project

« Créer, partager, désirer et accompagner sont les points cardinaux de mon projet. Avec une équipe, des artistes, un public, de nombreux partenariats, je souhaite poursuivre et réinventer cette aventure artistique plurielle. Le théâtre n’est pas un vieux mot, c’est un beau mot que chaque époque et génération interroge avec son temps. » Christophe Rauck

INTERROGER LE THÉÂTRE EN PARTAGE

Les saisons partagées
Les « saisons partagées » avec les artistes associé·es seront la colonne vertébrale du projet, elles seront la nouvelle identité du Théâtre Nanterre-Amandiers. Une invitation privilégiée sera faite à 4 artistes et metteur·euses en scène capables de créer les grands récits du monde d’aujourd’hui : Julien Gosselin, Joël Pommerat, Tiphaine Raffier et Anne-Cécile Vandalem, afin de leur confier les clés d’une saison lors de la réouverture du théâtre rénové (à partir de la saison 2023-2024).
Dès la saison 2021-2022, et pendant la durée des travaux de réhabilitation du théâtre, ces 4 artistes seront associé·e·s à la mise en place du projet artistique et présenteront des spectacles ou des cartes blanches.

La présence des auteur·trices
Essentiel·le·s dans un théâtre, les auteur·trices forment une communauté intellectuelle qui enrichit toutes celles et ceux qui y travaillent ou qui y jouent. Trop souvent écarté·es des scènes, les auteur·trices seront très présent·es au Théâtre Nanterre-Amandiers, imaginant des masterclass, spectacles ou des lectures lors de rendez-vous réguliers avec le public. Parmi les auteur·trices invité·es, citons Sonia Chiambretto, Claudine Galea, Pauline Peyrade, Sara Stridsberg, André Markowicz, Christophe Pellet, André Markowicz ou Guy Régis Jr.

La jeune création
En tant que centre dramatique national, le Théâtre Nanterre-Amandiers a pour mission l’accompagnement de la jeune création qui sera le théâtre de demain. Le projet artistique sera ouvert aux jeunes artistes à qui le théâtre proposera un partage des outils (salles de répétitions, fabrication de décors), un soutien financier en coproduction et des conseils en production, diffusion, communication et structuration de leurs compagnies.

La transmission
La présence de la jeunesse dans un théâtre stimule et donne du souffle à un projet et une équipe. La transmission sera un axe fort, à travers notamment la mise en place de L’Atelier, une formation théâtrale de 2 ans, en direction de jeunes acteur·trices choisi·es sur audition.

Des collaborations avec d’autres institutions artistiques nationales ou internationales
Le projet prendra également forme à travers la collaboration avec d’autres acteurs culturels, à Nanterre, en Île-de-France, en France et dans le monde. Citons parmi eux la Maison de la Musique et de la Danse, scène conventionnée de Nanterre, l’Université Paris Nanterre, la Terrasse – Espace d’art de Nanterre, le Festival d’Automne à Paris, Théâtre Ouvert, d’autres centres dramatiques nationaux en France (TNP Villeurbanne, Le Quai-Angers, CDN Orléans, T2G Gennevilliers), le Fresnoy – Studio national des arts contemporains, Les Francophonies – des écritures à la scène, l’Atelier Théâtre Piotr Fomenko ou encore le Centre Gogol de Moscou.

LE TERRITOIRE ET LES PUBLICS

« Ce que j’aime avec les CDN, c’est leur inscription sur un territoire. Cela oblige à travailler avec son histoire, mais aussi avec celle de son territoire. Nanterre-Amandiers est le théâtre d’une ville, d’un département et du futur Grand Paris. »

Si un théâtre respire grâce à ses artistes, il vit aussi par son public. Ce second poumon est essentiel pour créer un imaginaire commun entre les spectateurs et leur théâtre. Afin qu’il devienne le lieu de rassemblement dans la diversité, l’accueil et l’hospitalité seront des valeurs partagées et portées par toute l’équipe. Pour cela, la programmation s’accompagne de séries longues (2 à 3 semaines au moins), de spectacles tournés vers le jeune public, de spectacles hors les murs dans des lieux qui ne seront pas toujours des théâtres et de projets participatifs portés par des artistes.

TRAVAUX DE RÉHABILITATION DU THÉÂTRE

« Un outil exceptionnel inscrit sur le territoire du Grand Paris pour les décennies à venir. »

Le Théâtre Nanterre-Amandiers va faire peau neuve. Le projet de réhabilitation confié à l’agence Snøhetta débutera en 2021. Ces travaux marquent un changement ; ils permettent d’entrer par la petite porte de cette histoire emblématique du théâtre français. C’est aussi une chance d’aller à la rencontre du territoire, des habitants et de tisser de nouveaux partenariats. Pendant la durée des travaux (2021-2023), les spectacles seront présentés dans le théâtre provisoire aménagé dans les ateliers de décor et hors les murs dans des lieux partenaires. Ces deux années de travaux seront notamment consacrées à la réflexion des « saisons partagées ».

CHRISTOPHE RAUCK

Christophe Rauck crée sa première compagnie en 1995 avec des comédiens rencontrés lors de ses années au Théâtre du Soleil. De 2003 à 2005, il est directeur du Théâtre du Peuple de Bussang, où il crée Le Dragon d’Evgueni Schwartz, La Vie de Galilée de Bertolt Brecht et Le Revizor de Nicolas Gogol. Par la suite, il met en scène Getting Attention de Martin Crimp, Le Mariage de Figaro de Beaumarchais à la Comédie-Française puis L’Araignée de l’Éternel, avant de diriger le TGP-centre dramatique national de Saint-Denis de 2008 à 2013. Il y créera Cœur ardent d’Alexandre Ostrovski, Têtes rondes et têtes pointues de Bertolt Brecht, Cassé de Rémi De Vos et Les Serments indiscrets de Marivaux (Grand prix du Syndicat de la critique). Pendant cette période, il monte également Phèdre de Racine et deux opéras de Monteverdi. En 2014, il est nommé directeur du Théâtre du Nord et de l’école rattachée, l’École du Nord, à Lille. Il met en scène trois textes de Rémi De Vos (Toute ma vie j’ai fait des choses que je ne savais pas faire, Ben oui mais enfin bon et Départ volontaire), Figaro divorce d’Odön von Horvath (Prix Georges-Lerminier du Syndicat de la critique : meilleur spectacle créé en province), Comme il vous plaira de Shakespeare et récemment, deux textes de Sara Stridsberg : La Faculté des rêves et Dissection d’une chute de neige. En 2017, il crée à Moscou Amphitryon de Molière, avec huit anciens disciples de Piotr Fomenko. Invité au Festival d’Avignon 2018 avec les jeunes acteurs sortant de la promotion 5 de l’École du Nord, Christophe Rauck y présente Le Pays lointain (Un arrangement) de Jean-Luc Lagarce. Depuis janvier 2021, Christophe Rauck dirige le Théâtre Nanterre-Amandiers, centre dramatique national.

 

Book
Come
Nanterre-Amandiers

Ajoutez
Nanterre-Amandiers

Ajoutez le site sur votre écran d'accueil pour un accès plus rapide !

Appuyez sur
Share
puis “Sur l'écran d'accueil”