7, avenue Pablo‑Picasso
92022 Nanterre
+33 (0)1 46 14 70 00
Sound of music - Nanterre-Amandiers
Sound of music - Nanterre-Amandiers
Sound of music - Nanterre-Amandiers
Sound of music - Nanterre-Amandiers

Photo : Sébastien Monachon

Photo : Sébastien Monachon

Photo : Sébastien Monachon

Photo : Sébastien Monachon

7 avenue Pablo‑Picasso
Nanterre, FR 92022

Sound of music

Conception et direction artistique

Yan Duyvendak

2 - 9 oct. 2015
Création 2015
Duration
1h20
Location
Grande salle
Spectacle créé le 29 août 2015 au Théâtre Forum Meyrin en partenariat avec La Bâtie – festival de Genève

Les comédies musicales ont toujours prospéré en temps de crise : elles étaient le refuge des victimes du krach boursier de 1929 et ont pris leur plein essor au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Alors que notre époque est marquée par le réchauffement climatique, les restrictions budgétaires et que l’Occident est obsédé par son propre déclin, Yan Duyvendak monte sa propre comédie musicale, avec des chanteurs de Broadway, accompagné par le chorégraphe Olivier Dubois et une trentaine de danseurs, l’écrivain Christophe Fiat et le compositeur Andrea Cera. The Sound of Music est une comédie satirique sur notre époque, où les chansons inspirées des titres de l’actualité sont accompagnées par des mélodies sirupeuses, des chorégraphies envoûtantes et un décor rutilant, digne des plus grands classiques du genre. Tandis que les textes gravitent autour de problématiques contemporaines, le spectacle scénique bat son plein et festoie de tous ces feux. C’est sur ce paradoxe que repose la création de Yan Duyvendak, habité par le désir de « travailler l’angoisse existentielle que la comédie musicale est censée apaiser ». Embarqués dans un monde à l’enchantement douçâtre, les spectateurs sont comme les passagers du Titanic qui continuaient de s’amuser et d’écouter l’orchestre, alors que le bateau commençait à couler. Tout en versant résolument dans le kitsch, le plaisir facile et le divertissement spectaculaire, The Sound of Music éclaire avec joie et perspicacité l’aveuglement de la comédie du monde.