7, avenue Pablo‑Picasso
92022 Nanterre
+33 (0)1 46 14 70 00
Poil de Carotte - Nanterre-Amandiers
Poil de Carotte - Nanterre-Amandiers
Poil de Carotte - Nanterre-Amandiers
Poil de Carotte - Nanterre-Amandiers

Photo : Silvia Boschiero

Photo : Silvia Boschiero

Photo : Silvia Boschiero

Photo : Silvia Boschiero

7 avenue Pablo‑Picasso
Nanterre, FR 92022

Poil de Carotte

Conception et mise en scène

Silvia Costa

17 sept. — 2 oct.2016
Création 2016
Tout public à partir de 6 ans
Duration
1h
Location
Atelier décor
Créé à Nanterre-Amandiers le 17 septembre 2016

Avec le Festival d'Automne à Paris

Librement inspiré du roman de Jules Renard. Texte basé sur des extraits de pel di carota traduit par Piera Oppezzo, casa editrice SE, collana Assonanze édition 2013 (avec des illustrations de Félix Vallotton)

Après Cuore, livre tombé en désuétude en Italie à la fin des années 1960, Silvia Costa s’empare d’un autre récit banni de la littérature enfantine: Poil de Carotte. Retraçant de manière fragmentaire et partielle l’enfance de ce petit garçon aux cheveux roux, mal-aimé de sa mère et délaissé par son père, le roman de Jules Renard apparaît comme une collection de souvenirs disparates dont il est impossible de déterminer la vérité ou la fausseté. Qui est finalement ce personnage aux cheveux rouges, inquiet et enragé, terriblement attaché à la vie? Librement inspiré du récit de Jules Renard, ce spectacle créé pour les enfants nous fait entrer dans l’histoire de Poil de Carotte par une image, la photo d’un petit garçon qu’on aurait retrouvée dans un grenier. Installés dans la grange de la famille Lepic, les enfants sont immergés dans un univers réaliste, peuplé d’animaux et de détails dont la vivacité est comparable à l’intensité de certains souvenirs d’enfance. Comme s’ils feuilletaient un album de photos, les spectateurs passent d’un événement à l’autre. Les épisodes se succèdent telles des diapositives que l’on tirerait à la main, des tranches de vie extirpées de l’oubli, fugaces comme de brèves réminiscences. À rebours de toute logique linéaire, la narration que propose Silvia Costa épouse les formes et les logiques de nos images mentales. Libre au spectateur de tisser ses propres liens, de se laisser enchanter par les images, et de repartir avec des interrogations et des sensations venues tout droit de l’enfance, plus profondes que ce qu’il aurait d’abord pu soupçonner.