7, avenue Pablo‑Picasso
92022 Nanterre
+33 (0)1 46 14 70 00
La Barque le soir - Nanterre-Amandiers
La Barque le soir - Nanterre-Amandiers
La Barque le soir - Nanterre-Amandiers

Photo : Pascal Victor (ArtComArt)

Photo : Pascal Victor (ArtComArt)

Photo : Pascal Victor (ArtComArt)

7 avenue Pablo‑Picasso
Nanterre, FR 92022

La Barque le soir

Mise en scène

Claude Régy

9-27 mars 2016
Duration
1h10
Location
Grande salle
Adaptation par Claude Régy du texte Voguer parmi les miroirs extrait du livre de Tarjei Vesaas La Barque le soir, traduit du norvégien par Régis Boyer

Spectacle créé le 27 septembre 2012 à l’Odéon – Théâtre de l’Europe (ateliers Berthier), Paris.

C’est grâce à Jon Fosse que Claude Régy a découvert l’écriture du norvégien Tarjei Vesaas, mort en 1970. Comme Brume de dieu, qu’il avait monté en 2010, La Barque le soir est un extrait de roman. Un homme dérive, « demi‑mourant », accroché à un tronc d’arbre, et perçoit autour de lui des ombres et la nature troublée par son état proche de l’inconscience. Il serait dommage de ne voir en ce texte profond et poétique que la simple histoire d’une personne qui se noie. Tarjei Vesaas crée un état intermédiaire entre la vie et la mort et interroge la nature du réel. L’eau est déjà celle du Styx qui conduit aux enfers, des oiseaux de mauvais augure crient dans les arbres : toutes les sensations sont sollicitées. Jusqu’au bout le doute subsiste sur l’issue du sauvetage et si la mort advient, elle sera peut‑être douce. Les préoccupations de Tarjei Vesaas rejoignent celles de Claude Régy pour qui la théâtralité réside dans l’écriture même. Comme toujours chez lui, la priorité est donnée au rythme et aux sonorités, le texte n’est pas uniquement un vecteur de sens. L’acteur Yann Boudaud, présent dans tous ses spectacles entre 1997 et 2001, porte seul la parole du poète, accompagné de deux figures muettes. Le spectateur pénètre dans un état instable, entre clair et obscur, qui ouvre grand l’imaginaire, au‑delà des limites du visible et du temps.