7, avenue Pablo‑Picasso
92022 Nanterre
+33 (0)1 46 14 70 00
Nous campons sur les rives - Nanterre-Amandiers

© Helena Wolfenson / The Safest Place in the World

7 avenue Pablo‑Picasso
Nanterre, FR 92022

Nous campons sur les rives

mise en scène et scénographie

Hubert Colas

Texte

Mathieu Riboulet

23 janvier — 9 février 2020
Création 2020
Durée
1h10
Lieu
Planétarium
Spectacle créé le 23 janv. 2020 à Nanterre-Amandiers, centre dramatique national.

Il y a des auteurs discrets dont on se transmet le nom comme un talisman ou un signe de reconnaissance. Mathieu Riboulet est de ceux-là. Sans tapage, ses livres font leur chemin dans l’esprit du lecteur, créant au fil du temps une constellation de fidèles. C’est ainsi que le metteur en scène Hubert Colas et le comédien Frédéric Leidgens ont découvert qu’ils partageaient un même intérêt pour l’œuvre de Mathieu Riboulet. Ensemble, ils ont eu envie de faire entendre Nous campons sur les rives. Cette œuvre un peu à part est le fruit d’une allocution commandée à l’auteur par l’historien Patrick Boucheron à l’occasion du Banquet du livre de Lagrasse où elle a été prononcée en août 2017. Cette méditation lumineuse où l’écrivain se place d’emblée en situation « dans la lumière, le vent, les pierres, le sable et les odeurs d’ici » est peut-être la plus belle introduction à son écriture.

En contrepoint à cette œuvre, Hubert Colas a souhaité confier un autre texte de ce même auteur à l’acteur Thierry Raynaud, complice de longue date, pour une exploration multiple de l’écriture de Mathieu Riboulet. Il a eu envie d’éprouver avec cet acteur d’une grande dextérité mêlée de grâce, comment posséder cette écriture, comment la laisser agir et faire corps avec elle.Thierry Raynaud interprète le texte « Dimanche à Cologne », extrait de Lisières du corps, texte où vagabondent les pensées, les souvenirs et les rêveries du narrateur, et où ne s’instaurent quasiment pas de dialogues autres que ceux des regards et des gestes, que ces échanges entre corps regardant et regardé, entre corps touchant et touché.« Les fantômes ne nous sont pas hostiles. Il n’y a que les hommes de pouvoir et les hommes d’église pour penser que les fantômes sont nos ennemis », écrit Mathieu Riboulet. C’est à ce fantôme bien vivant que Frédéric Leidgens et Thierry Raynaud prêtent tour à tour leur chair et leur voix.

Biographie
Autour du spectacle
6 février 2020 à 21h15
Rencontre
La Tribune
Rencontre avec l'équipe artistique à l'issue de la représentation
25 janvier 2020
Rencontres / lectures / films
Autour de l’œuvre de Mathieu Riboulet
Rencontres, lectures, films autour de l’œuvre de l'auteur Mathieu Riboulet.