7, avenue Pablo‑Picasso
92022 Nanterre
+33 (0)1 46 14 70 00
Auteure associée - Nanterre-Amandiers

Extrait de Nos cabanes de Marielle Macé

7 avenue Pablo‑Picasso
Nanterre, FR 92022

Auteure associée

Tout au long de la saison
Entrée libre

Auteure associée à Nanterre-Amandiers pour la saison 2019/2020, Marielle Macé proposera plusieurs rendez-vous, tous guidés par la poésie :

• 21 septembre 2019 à 16h
Conférence dans le cadre du premier rendez-vous de Mondes possibles et de l’ouverture du Master en arts politiques (SPEAP) dirigé par Bruno Latour et Frédérique Aït-Touati.

• 1er — 6 février 2020
Semaine de séminaire « Arts de dire, arts de voir dans un monde abîmé » en collaboration avec Frédérique Aït-Touati et Alice Leroy, avec l’EHESS et la Maison de la Poésie – Scène littéraire. Il y sera question des nouvelles formes d’attention et d’histoires que suscite le moment-anthropocène, de paysages invisibles, de rivières urbaines et de récits de mondes autres qu’humains…

• La saison se conclura par une série de rendez-vous qui croiseront les formes et les formats d’adresse (échanges, lectures, performances, projections) autour de tout « ce que parler veut dire » et de la façon dont chacun s’efforce, dans et par la parole, au métier de vivre.

« Le monde a des idées, beaucoup d’idées qui l’agitent, se débattent à la surface même de ce qui existe. Et c’est parce que le monde a beaucoup d’idées qu’il bruisse de possibilités d’émancipations : il y a plus d’idées sur terre qu’on ne l’imagine, des idées à même la terre, à même les choses, car toute forme de vie risque son idée, se conduit, fait une ligne, dit sa formule, déclare que l’on pourrait vivre tout autrement, comme ça, comme ça, et encore comme ça…Les choses réputées muettes, en cela, en disent long. La terre notamment crie, réclame, se fait entendre, se cabre, propose ; et c’est à l’écoute de cela que s’inventent les écopolitiques actuelles. Où trouver des alliés, cependant, pour construire cette écoute ? Comment entendre ce qui ne parle pas sans lui feindre un langage ? Je fais le pari que les poètes ont ici un temps d’avance. Car ces choses du monde, qui réclament si fort qu’on les traite autrement, ce sont les très anciennes choses lyriques. La poésie est ici très savante, experte même — elle qui est l’élargissement même. »
Marielle Macé, extrait de « L’Élargissement du poème » in Arts & Sociétés

Biographie